Être mère, c’est une histoire de désir, d’amour, d’envies partagées…

Dans ces moments là, les envies d’une femme changent, au même titre que le corps qui se métamorphose jusqu’à risquer de ne plus le reconnaitre. Relâchement musculaire, affaissement de la poitrine, chez certaines femmes la grossesse laisse des traces durables. Pour retrouver son corps de femme, il existe des solutions radicales.

Pour se réconcilier avec sa silhouette et par la même occasion sa féminité il ne faut pas hésiter à se pencher sur les solutions radicales qu’offre la proposée à la Heal Clinic.

La grossesse distend les tissus de l’abdomen et entraîne une prise de poids dont il est parfois difficile de se débarrasser, malgré le sport et les régimes amaigrissants. Pour se débarrasser de la graisse en excès, il est donc possible d’envisager une liposuccion.

C’est l’intervention la plus pratiquée. Réalisée sous anesthésie générale ou locale (pour les petites zones), cette intervention permet de supprimer les graisses localisées. En principe, il est conseillé d’avoir retrouvé un poids le plus proche possible de la normale avant de faire une liposuccion. Elle ne gênera en rien une future nouvelle grossesse.

Je précise que je n’associe jamais liposuccion et poids c’est une mauvaise indication car le résultat n’est pas et l’intervention qui vise à retirer de la graisse pour perdre du poids est dangereuse. En fait la liposuccion corrige ce que nous appelons dans notre jargon une « lipodysrophie » qui est une mauvaise répartition des graisses.

Si la peau est abimée et les muscles abdominaux relâchés, il est aussi possible de pratiquer une abdominoplastie. Après une grossesse l’abdominoplastie permet de se débarrasser du (des) repli(s) cutanés du ventre et d’affiner la paroi abdominale par une liposuccion et aussi de retendre les muscles pour obtenir un ventre plat pour autant qu’on ne présente pas un excès de poids qui fait accumuler la graisse dans la cavité abdominale et donne un aspect rond au ventre.