La grossesse et l’accouchement ont des conséquences sur le périnée. Pour éviter les problèmes d’incontinence, il est important de faire de la rééducation ou kiné postnatale.
Lors de la grossesse et surtout de l’accouchement, le plancher pelvien (ou le périnée) souffre tout particulièrement. C’est cette zone qui s’étend, chez la femme, de la vulve à l’anus. Elle est composée de muscles et de ligaments qui ont pour but de soutenir les organes du petit bassin : la vessie, le rectum, une partie de l’intestin…

Ils ont aussi pour mission de bloquer la vessie lorsque la zone est soumise à une pression (lorsque l’on éternue, que l’on rit, que l’on porte une lourde charge…). Avec la grossesse et l’accouchement, ces muscles et ligaments sont mis à mal et se distendent. Ils ont donc plus de mal à assurer leur fonction avec le risque d’avoir une « descente d’organes » (prolapsus) ou de souffrir d’incontinence urinaire.

La kiné postnatale avec notre kinésithérapeute Laura Raedts est donc la méthode recommandée à toutes les femmes qui ont accouché – par voie naturelle ou par césarienne – pour prévenir ces risques.

Le saviez-vous ; Un moyen ludique d’y parvenir est l’utilisation de boules de Geisha. Ce corps étranger (trois boules de la taille d’un raisin reliées entre elles par un fil)  inséré dans le vagin entraîne des contractions musculaires afin de le maintenir à l’intérieur du corps. Pour certaines femmes, ce petit accessoire est une source de plaisir à lui tout seul …

Nous précisons que le traitement est parfaitement associable