Cécile Croonenberghs Psychologue

Psychologue - Accompagnement périnatal
Cécile Croonenberghs Psychologue

Cécile Croonenberghs Psychologue

Psychologue

Madame Cécile Croonenberghs est psychologue clinicienne avec une spécialité dans les domaines de la parentalité et la péri-natalité

Psychologue clinicienne formée à l’UCL, Cécile Croonenberghs oriente sa pratique autour de la petite enfance, de l’enfance, de la famille, de la parentalité et de la périnatalité. Dans ses consultations enfants, elle utilise de nombreux outils tels le jeu, le dessin, le modelage, le jeu de sable, le mouvement pour entrer en relation avec l’enfant.

Elle accorde une place importance au langage du corps, porteur des ressentis émotionnels dans sa prise en charge thérapeutique. Formée à la communication positive, elle permet à chacun de s’exprimer avec bienveillance.

Formation

Master en psychologie clinique
Psychopédagogie agrégation
Communication positive selon Faber & Mazlish
Formation en thérapie par le jeu de sable (en cours)
3e cycle en psychothérapie du développement (en cours)

Consultation périnataleLa périnatalité couvre la période de la conception de l’enfant à ses 2 ans. En tant que psychologue en périnatalité, j’accompagne tout parent en devenir dans son désir d’enfant. Seul ou en couple, le rapport médicalisé à la conception est lourd à porter. Je propose aux parents un lieu pour se réapproprier leur corps et leur bien-être ainsi que de leur permettre de vivre cette période le plus sereinement possible.
Mon accompagnement s’adresse également aux parents confrontés à la perte d’un enfant né ou à venir (fausse couche ou interruption de grossesse). Consulter permet de déposer sa souffrance, de parler de l’enfant, de donner une place à l’évènement douloureux et d’envisager la vie après celui-ci.
J’accompagne également les parents confrontés à une grossesse difficile ou à l’annonce d’une grossesse d’un enfant en situation d’handicap.

Problématiques abordées

  • Fertilité-Stérilité
  • Fausse couche, Interruption de grossesse, deuil Grossesse à risque ou difficile
  • Annonce d’un handicap
  • Relations précoces bébé-parent(s).
  • Du jour au lendemain, on se retrouve parent à la naissance ou à l’adoption de son enfant. Bien que cet évènement soit attendu et préparé, la venue concrète d’un enfant amène son lot de bouleversements émotionnels inattendus. Du baby-blues, à la dépression post-partum, je vous aide à traverser ses épreuves émotionnelles complexes.

J’accompagne avec bienveillance les relations précoces enfants-parents en recevant la dyade parent-bébé en consultation. Grâce aux techniques favorisant la relation mère/bébé, J’aide le parent à interagir avec son bébé et à acquérir des connaissances sur le développement du nouveau-né.

  • Questionnement par rapport au développement du bébé Relations précoces parent/bébé
  • Baby blues, dépression

 

Consultation enfant Passionnée par le développement de l’enfant, ma pratique s’inspire de la thérapie par le jeu et par la créativité (dessin, jeu de sable, etc). L’accompagnement ludique permet à l’enfant de libérer ses émotions et de mettre en lumière ses difficultés. Dans un premier temps, j’écoute et je permets à l’enfant de s’exprimer au delà du motif de consultation. Par la suite, je mets des mots sur le vécu de l’enfant après avoir identifié ses freins et ses ressources. Au cours des séances, j’accorde un intérêt tout particulier au bien-être de l’enfant et à soutenir sa confiance en lui.
Lors de la première consultation, une rencontre a lieu avec l’enfant et son parent /ses parents. Ensuite l’accompagnement se fera individuellement avec l’enfant. La durée de la consultation est environ de 40 à 45 minutes.

Problématiques abordées
Anxiété, angoisse, phobie scolaire, harcèlement
Troubles alimentaires (Anorexie, boulimie)
Troubles du comportement
Difficulté de gestion des émotions
Troubles du sommeil ou de l’endormissement, cauchemars, énurésie ou encoprésie
Vécu traumatique, deuil
Difficultés relationnelles, …

 

Consultation adolescentL’adolescence est une période de transformations tant sur le plan physique qu’affectif. Au travers les questions touchant à son identité, l’adolescent apprend à se connaitre. Quelle est mon identité sexuelle? Pourquoi suis-je si sensible? Pourquoi mon corps change-t-il? D’où vient mon mal-être? Pourquoi l’école? Pourquoi l’autorité? etc.
L’accompagnement psychologique permet à l’adolescent de définir ses propres limites et d’être accueilli tel qu’il est. Il lui permet de rassembler ses ressources et de repartir davantage confiant dans ses capacités. Il est épaulé pour traverser les changements qui le bouleversent.

Problématiques abordées
Anxiété, angoisse, phobie scolaire, harcèlement
Troubles alimentaires (Anorexie, boulimie)
Difficultés familiales
Addictions
Troubles du comportement
Difficulté de gestion des émotions
Vécu traumatique, deuil
Difficultés relationnelles
Estime de soi et confiance en soi, timidité
Problématiques adolescentaires, questionnement identitaire, dépression, mal-être, …

 

Le coaching parentalVous avez attendu votre enfant, espéré sa naissance, admiré ses premiers pas, ses premiers mots,… Et puis ses premiers “NON” sont arrivés, ….  En grandissant, l’enfant prend peu à peu son autonomie. Tout parent essaie de le soutenir dans ce cheminement. Cependant, si ce chemin est ardu pour l’enfant, il l’est tout autant pour le/les parent(s) ! Pas si simple de s’y retrouver avec la discipline, les repas, les horaires, la valorisation, les sanctions, etc. tout en gardant le sourire et sa bonne humeur ! La plupart du temps le/les parent(s) trouve(nt) d’eux-mêmes les ressources pour faire face à ces situations. Mais parfois, il est utile et/ou nécessaire d’être soutenu par un professionnel.
L’intérêt du coaching est précisément de valoriser les compétences de chaque parent tout en lui donnant des outils concrets pour faire face à sa situation familiale. Le coaching a pour objectif de permettre au(x) parent(s) de retrouver la confiance en eux et leur épanouissement parental.

Problématiques abordées
Guidance et soutien parental,
famille recomposée, séparation
difficultés relationnelles avec l’enfant,
difficultés éducationnelles, problème d’autorité,
gestion de la crise d’adolescence,
désaccord quant aux rôles parentaux.

 

Le coaching familialLa vie d’une famille n’est jamais un long fleuve tranquille. Lorsque la communication fait défaut, les conflits s’enveniment, on n’y croit plus… Faire appel à un coach permet d’offrir à la famille un regard extérieur sur sa dynamique et renouer les liens là où le temps les avait laissé se détendre. En coaching, nous allons principalement réfléchir aux rôles de chaque membre, aux conflits et aux échecs de communication.

  • Les rôles : Chaque famille a sa propre dynamique. Chaque membre d’une famille a un rôle à jouer. Les étiquettes et les rôles attribués aux membres de la famille ne sont pas toujours faciles à porter. Un des objectifs de la thérapie familiale sera de permettre à chacun de prendre conscience du rôle qu’il joue dans sa famille et de pouvoir s’en détacher. Chacun peut alors trouver la place qui lui convient et se sentir en équilibre avec les autres membres de sa famille.
  • Les conflits : Dans le coaching familial, je vous aiderai à visualiser comment les conflits apparaissent au sein de votre famille. Quelles sont les séquences qu’empruntent les conflits, de quoi se nourrissent-ils et qu’apportent-ils ? Que permettent-ils de maintenir ? Qui protègent-ils ? Comment se fait-il qu’ils se reproduisent ?
  • Les échecs de communication : La famille est un haut lieu de communication. Les conflits se nourrissent de nos communications ratées ou évitées. Chacun a un mode de communication propre. Ce mode de communication peut être intolérable pour un autre membre de la famille. Les sentiments de non-respect et de non-reconnaissance sont alors fréquents. Même si chacun fait de son mieux pour ne pas heurter l’autre, il arrive un moment où l’on ne sait plus se contrôler et la communication déraille. La thérapie familiale permet de donner un cadre aux communications et permet de retrouver des échanges sereins. Le thérapeute est le garant du respect de chacun.
  • Le coaching familial demande un investissement conséquent de tous les membres de la famille. Il peut arriver qu’un des membres ne veuille pas se joindre à la démarche proposée par la thérapie familiale. C’est à respecter. Inutile de forcer quelqu’un à venir consulter. Cependant, on constate qu’un travail thérapeutique avec les autres membres de la famille induit inévitablement un changement (de part ses échanges et réflexion sur le mode de fonctionnement de la famille). Et ce changement aura un impact indirect sur la personne absente physiquement lors des consultations.

 

Les ateliers

1• L’atelier : « Je vais devenir parent ! »
En couple ou seul, jeune ou moins jeune, que l’enfant ait été planifiée ou non, enceinte ou en attente de l’enfant en voie d’etre adopté… vous avez un point commun ? Vous allez devenir parent !
Tous les mois, un atelier psycho-créatif est proposé aux futurs parents. Il ne s’agit pas d’un atelier thérapeutique mais plutôt d’un groupe de parole autour de la parentalité et de la naissance. Ces rencontres permettent aux futurs parents de cheminer mois après mois vers la parentalité ». Un minimum de 6 participants est nécessaire pour la mise sur pied d’un atelier pour un maximum de 10 participants. Un engagement à trois ateliers est souhaité.

2• L’Atelier : « Devenu parent ! »
Premier atelier (individuel/couple): Au cours d’une consultation à domicile, nous allons explorer l’étendue des capacités de votre bébé à être acteur de liens et découvrir ses nombreuses compétences. Pour que cette découverte se déroule dans les meilleures conditions pour votre bébé, je me rends à votre domicile. Cet atelier sera l’occasion d’un échange et de vous réassurer dans vos compétences parentales.
Second atelier (groupe) : Environ 3/4 mois après la naissance (ou l’arrivée de l’enfant adopté), un second atelier est organisé avec d’autres nouveaux parents. Ce sera l’occasion de partager votre expérience et vos ressentis à propos de la naissance et des premiers mois de vie avec votre bébé.
Troisième atelier : Entre 6 et 9 mois après l’arrivée de votre bébé. Il s’agit d’un atelier d’échanges d’impressions sur votre parentalité désormais plus établie. Il sera question des compétences parentales mais aussi de l’enfant dans mieux connu et reconnu dans son style et sa personnalité.

3• L’Atelier :  « Comment rester parents ensemble ? »
Public cible: Couples séparés ou en cours de séparation. Comment être un couple séparé mais des parents unis? Telle est la question posée au cours de cet atelier. Comment faire pour se séparer de son conjoint et par ailleurs se recréer comme couple parental? A cette difficulté première vient parfois s’ajouter la venue de nouveaux conjoints… Cet atelier permettra aux participants de s’exprimer dans un cadre neutre et bienveillant. L’objectif de cet atelier est de clarifier la notion de couple parental, d’envisager son rôle au sein de ce duo, sa place et celle de l’autre. Ensemble avec d’autres parents, chacun peut exprimer son vécu, ses difficultés et se découvrir sous le regard d’autres couples parentaux traversant le même type d’expérience. Les thématiques abordées seront envisagées en fonction des demandes du groupe. Ces groupes s’adressent aux couples parentaux (en cours de séparation ou séparés). Les ateliers se déroulent le samedi de 14h à 15h30. Le prochain groupe débutera en octobre 2017 mais les inscriptions peuvent se faire dès à présent. Minimum 6 participants pour ouvrir un groupe, maximum 10 participants par groupe. Coût par atelier et par couple : 50 € (possibilité d’intervention de la mutuelle).

4• L’Atelier : « La parole aux enfants »
Groupe de parole et d’entraide pour enfants vivant la séparation de leurs parents. Sensibilisée au vécu des enfants vivant la séparation de leurs parents, l’idée m’est venue de proposer un accompagnement de groupe aux enfants. En effet, en consultation, de nombreux enfants viennent individuellement déposer leur souffrance suite à la séparation de leurs parents mais n’ont pas l’occasion de partager leurs ressentis et vécus avec d’autres enfants. Les groupes de parole et d’entraide pour enfants est une autre réponse pour les accompagner et les aider à traverser l’épreuve de la séparation parentale. Pour chaque enfant, le groupe sera l’occasion de :
Parler entre enfants des questions relative à la séparation des parents dans un climat de bienveillance.
D’exprimer ses émotions par le dessin, le jeu de sable, en racontant des histoires, en montrant des photos, ou toute autre expression…
De vivre l’entraide: s’entraider en s’appuyant sur l’expérience de chacun pour mobiliser ses ressources et trouver des solutions.
Ces groupes s’adressent à des enfants de 6 à 12 ans. Les ateliers se déroulent le samedi de 14h à 15h30. Le prochain groupe débutera en octobre 2017 mais les inscriptions peuvent se faire dès à présent. Minimum 5 participants pour ouvrir un groupe, maximum 8 enfants par groupe. Coût pour 3 ateliers : 60 € (possibilité d’intervention de la mutuelle).

HEAL Clinic:

  • Samedi après-midi de 13h30 à 17h30


Contacter Madame Croonenberghs

9 + 12 =