La prévention du cancer du sein, par le Dr Fanny Préat

par | Fév 17, 2020 | Gynécologie, NOUVELLES | 0 commentaires

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme en Belgique, environ une femme sur 9 risque d’être atteinte du cancer du sein avant l’âge de 75 ans.

Détecté tôt, environ 9 cas sur 10 des cancers pourront être guéris.
Le dépistage organisé en Belgique consiste à réaliser une mammographie tous les 2 ans à partir de 50 ans jusqu’à 69 ans.
Il s’agit du mammotest et il est gratuit dans notre pays.
A partir de 50 ans, vous recevrez par courrier postal une invitation à réaliser ce dépistage. Si vous ne l’avez pas reçu, n’hésitez pas à cliquer sur le lien ci-dessous afin de faire une demande d’examen.
La mammographie permet de détecter des cancers du sein à un stade précoce.

Parmi les facteurs de risque du cancer du sein on retrouve : la ménopause tardive (>52 ans), la puberté précoce, la nulliparité (ne pas avoir eu d’enfants), une première grossesse tardive, l’obésité, le traitement hormonal de substitution (après une utilisation de plus de 10 ans).
Les antécédents familiaux de cancer du sein représentent également un facteur de risque.

Environ 37% des cancers du sein sont liés à des facteurs de risque modifiables tels que:

  • la consommation d’alcool

  • le surpoids et l’obésité

  • le tabagisme

  • la mauvaise alimentation

  • le manqué d’activité physique ….

    Modifier ces facteurs de risques permet donc de diminuer son risque de cancer du sein.

    Si votre sein présente une masse, une rétraction, un écoulement mamelonnaire ou une modification de l’aspect de votre mamelon, ou toute autre modification de son état habituel il est conseillé de vous rendre chez votre gynécologue afin de réaliser une mise au point.

    Lien utile : Centre Communautaire de Référence pour le dépistage des cancers

    Dr Fanny Préat 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

COMMENT PRÉVENIR L’INCONTINENCE URINAIRE ?

L’incontinence urinaire touche de nombreuses femmes. Evitement, désocialisation, coût économique, l’incontinence urinaire est un fléau encore peu abordé par pudeur et...

LA NOUVELLE TENDANCE DU « LIPOFILLING DES FESSES » ARRIVE EN BELGIQUE 

L'augmentation des fesses sans implant est possible grâce au lipofilling des fesses qui va permettre de remonter et d’augmenter le volume des fesses. Le lipofilling des...

UN TRAITEMENT PROMETTEUR CONTRE LE CANCER DE L’OVAIRE

  Un essai clinique présenté à la conférence annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) sur un traitement destiné aux patientes atteintes d’un...

POURQUOI LE MICRO-NEEDLING EST-IL LE TRAITEMENT PHARE DE CETTE  RENTRÉE ? 

La beauté est une affaire complexe…Cette même beauté doit passer par une peau qui reflète la lumière, jusqu’à respirer une bonne .

Cette beauté ne passe donc pas que par les bons volumes, mais au contraire, sa qualité va amplifier le résultat des actes de médecine esthétique.

UNE PEAU LISSE POUR LA FIN D’ANNÉE ? 

Depuis que la Heal Clinic s’est équipée de la technologie #Soprano Platinium qui permet une épilation sur tous les types de peaux, y compris les peaux bronzées il...

COMMENT SE DÉROULE LA PREMIÈRE CONSULTATION DE GROSSESSE ? 

  Vous et votre futur bébé êtes le centre du monde pendant ces neuf mois. , gynécologue, échographiste… les professionnels qui vous entourent n'ont qu'un...

VOUS AVEZ ENTENDU PARLER DU RAJEUNISSEMENT INTIME ET VOUS AVEZ DES QUESTIONS ? 

Ce traitement non-invasif est conseillé pour les femmes souffrant de laxité vaginale ou d’incontinence urinaire. Le traitement est réalisé à la Heal Clinic en...

POURQUOI CONSULTER UN GYNÉCOLOGUE ?

Peu importe l’âge, lorsque l’on éprouve le besoin ou l’envie de discuter, de s’informer, que l’on est inquiète… il ne faut pas hésiter ! Cette première rencontre...

À QUEL MOMENT TESTER SA FERTILITÉ ? 

Généralement, il est recommandé de tester sa fertilité après une année sans parvenir à concevoir un enfant malgré des rapports sexuels réguliers et sans contraception.
Chez les femmes de plus de 35 ans, le dosage de l’hormone anti-mullërienne est un bon indicateur de la réserve folliculaire.

UNE NOUVELLE NUTRITIONNISTE DIÉTÉTICIENNE À LA HEAL CLINIC ! 

Si vous cherchez à perdre du poids ou à adopter une bonne hygiène alimentaire, vous allez pouvoir profiter de l’expérience de notre nouvelle nutritionniste...